Ma ferme

Production artisanale de Corrèze

Le terrain

Je suis Maxence et j’ai découvert la spiruline en 2012, dans un écolieu du sud de la France, en Lozère. Coup de cœur immédiat pour cette petite algue aux vertus fantastiques ! Développer la production de spiruline était devenu pour moi une opportunité de concilier travail ayant du sens, lieu de vie et éthique environnementale.

En 2015, ma compagne et moi sommes tombés sous le charme d’un terrain magnifique à Chabrignac en Corrèze. Situé en pleine nature, l’environnement était parfait à la fois pour fonder notre famille et pour cultiver la spiruline loin de toute pollution extérieure.

Terrain Corrèze
Terrain Corrèze

Dans un premier temps, il m’a fallu expérimenter la culture de la spiruline en petite production. Je devais être sûr qu’elle puisse s’adapter au climat corrézien et que cette activité soit économiquement viable.

En 2017, je décidais d’installer les serres et la pièce de transformation pour lancer l’entreprise. Le but étant d’avoir une installation autoconstruite la plus autonome possible.
L’autonomie passe à la fois par la récupération de l’eau de pluie qui sert à la culture. Mais aussi par l’installation de panneaux solaires qui alimentent les roues à aubes et le séchoir.

Le terrain

Je suis Maxence et j’ai découvert la spiruline en 2012, dans un écolieu du sud de la France, en Lozère. Coup de cœur immédiat pour cette petite algue aux vertus fantastiques ! Développer la production de spiruline était devenu pour moi une opportunité de concilier travail ayant du sens, lieu de vie et éthique environnementale.

Terrain Corrèze

En 2015, ma compagne et moi sommes tombés sous le charme d’un terrain magnifique à Chabrignac en Corrèze. Situé en pleine nature, l’environnement était parfait à la fois pour fonder notre famille et pour cultiver la spiruline loin de toute pollution extérieure.

Terrain Corrèze

Dans un premier temps, il m’a fallu expérimenter la culture de la spiruline en petite production. Je devais être sûr qu’elle puisse s’adapter au climat corrézien et que cette activité soit économiquement viable. En 2017, je décidais d’installer les serres et la pièce de transformation pour lancer l’entreprise. Le but étant d’avoir une installation autoconstruite la plus autonome possible.
L’autonomie passe à la fois par la récupération de l’eau de pluie qui sert à la culture. Mais aussi par l’installation de panneaux solaires qui alimentent les roues à aubes et le séchoir.

Mode de production

Mon mode de culture est écologique et respectueux de la spiruline et de l’environnement. Il ne génère aucune pollution, car je n’utilise ni fongicide ni pesticide. Je respecte le cycle naturel de cette algue en ne la cultivant que de mai à septembre, quand la température stimule naturellement sa croissance.

Ferme Spiruline Corrèze

J’utilise l’énergie solaire pour faire fonctionner un système de roues à aube qui permettent d’oxygéner correctement la spiruline.

Filtration de la Spiruline
Finalement de Spiruline

Je la dépose doucement sur une table filtrante afin de garder la forme spiralée et la qualité de la spiruline intactes.

La spiruline est ensuite pressée délicatement pour obtenir une belle pâte qu’on peut directement consommer fraîche.

Afin de garantir la conservation de la spiruline, il est nécessaire de la sécher. Pour cela, je la passe au préalable dans une extrudeuse à spaghettis. J’obtiens alors de beaux filaments.

Pâte de Spiruline
Finalement de Spiruline
Séchoir à Spiruline

La spiruline passe ensuite 8 h à 42° maximum dans un séchoir solaire. Cette étape se fait dans le noir total afin de préserver tous ses pigments et vitamines.

Il ne me reste plus qu’à la conditionner, pour vous faire découvrir ses nombreux bienfaits !

Spiruline de Corrèze

Je la dépose doucement sur une table filtrante afin de garder la forme spiralée et la qualité de la spiruline intactes.

Filtration de la Spiruline

La spiruline est ensuite pressée délicatement pour obtenir une belle pâte qu’on peut directement consommer fraîche.

Pâte de Spiruline

Afin de garantir la conservation de la spiruline, il est nécessaire de la sécher. Pour cela, je la passe au préalable dans une extrudeuse à spaghettis. J’obtiens alors de beaux filaments.

Finalement de Spiruline

La spiruline passe ensuite 8 h à 42° maximum dans un séchoir solaire. Cette étape se fait dans le noir total afin de préserver tous ses pigments et vitamines.

Séchoir à Spiruline

Il ne me reste plus qu’à la conditionner, pour vous faire découvrir ses nombreux bienfaits !

Spiruline de Corrèze